Entretien d’évaluation : mieux communiquer grâce aux typologies de Jung

L’entretien d’appréciation et de développement possède un enjeu fort : mobiliser son collaborateur tout en restant objectif et assertif. Cela requiert une compréhension profonde des comportements du collaborateur et un climat de confiance bien établi entre vous. Quoi de mieux pour cela que de connaître à l’avance ses préférences en matière de perception de l’information, sa forme d énergie (introversion vs extraversion), et son mode de prise décision ?
Ces trois axes sont précisément ce que mesure le questionnaire Insights Discovery, établissant un profil de préférences comportementales basé sur les travaux du psychologue suisse Carl Jung.

Une personnalité en 4 couleurs

Le profil Insights Discovery décrit chacun d’entre nous comme un mélange subtil de 4 couleurs, autrement dit de 4 énergies que nous possédons tous à des degrés variés, et que nous puisons en nous plus ou moins aisément. Il dépeint ainsi les caractéristiques :
– du « bleu » : sans parti pris, analytique,objectif, détaché, précis
– du « rouge » : positif, affirmatif, assuré, audacieux, compétitif
– du « vert » : apaisant, détendu, calme, aimable, patient, rassurant
– du « jaune » : joyeux, dynamique, sociable, enthousiaste

L’avantage principal étant que chaque couleur possède des caractéristiques observables et un mode d’interaction préférentiel, sur lequel le manager va pouvoir s’appuyer pour faire passer ses messages avec succès et motiver son collaborateur.

Mieux se connaître, mieux comprendre son collaborateur… et adapter sa communication !

Il est aujourd’hui de notoriété publique que la communication n’est pas uniquement mots. ? L’importance du non-verbal (capté visuellement par l’interlocuteur : le langage corporel et les expressions du visage) et du para-verbal (perçu auditivement : ton de la voix, volume, tempo…) n’est plus à prouver. Le psychologue Albert Mehrabian parle même d’un pourcentage d’impact sur la communication : lors d’un échange les mots ne représentent que 7% du message alors que le para verbal et le non verbal représentent respectivement 38% et 55 %.
Soyez donc particulièrement attentif à la forme du message, la manière dont il va être délivré.

Le premier travail du manager consiste alors en l’observation de son collaborateur afin de le comprendre et reproduire ses attitudes pour « entrer dans son monde » et créer la relation.

Avec Insights, cela devient particulièrement simple, il suffit de connaître le profil de son interlocuteur et de suivre les conseils : pour exemple, avec un rouge, je vais adopter un rythme soutenu et aller droit au but, être davantage mesuré et prendre le temps avec un vert, varier le ton de ma voix et être expressif avec un jaune, quand je vais ne pas « en faire trop » avec un bleu.

Cette synchronisation est la clé du rapport de confiance entre le manager et son collaborateur.

S’abstenir de démobiliser avant tout !

Pour autant, ce serait une grossière erreur que de sous-estimer l’impact des mots choisis. A première vue, chaque mot possède une signification, objective… celle du dictionnaire en somme. Or le sens d’un mot va bien au-delà (et c’est souvent de là que naissent les quiproquos). Les mots résonnent en tout un chacun différemment en fonction de notre personnalité.
Alors que l’évocation du « défi » stimulera sans doute une personne à dominante rouge, ce terme se révèlera plutôt anxiogène pour un collaborateur à dominante verte, qui n’apprécie pas d’être bousculé. Le premier l’associera à une opportunité tandis que le second pourra le percevoir comme une contrainte déstabilisante.
On développera en détail les éléments factuels avec un collaborateur à dominante bleue, et on n’oubliera pas d’aborder la notion de plaisir avec un jaune, sous peine de voir ce dernier ressortir de l’entretien abattu.

Au-delà de votre attitude, les mots que vous employez prennent donc tout leur sens dans l’entretien d’évaluation.

D’autres outils sont également appropriés pour mieux se connaître et mieux appréhender votre collaborateur, comme Success Insights (également basé sur un système en 4 couleurs) ou encore Leonardo 3.4.5, que l’on utilisera davantage pour développer la dynamique d’équipe. A vous de choisir votre test préféré !

Rose-Marie

A propos Rose-Marie

Rose-Marie Aires est spécialiste de la gestion des émotions au sein d'Akor Consulting depuis 13 années. Elle est experte de la conduite du changement, du déploiement de la stratégie et de la relation client. Elle est titulaire d'un master RH à l'Essec Business School et Maître Praticien en PNL Ses clients sont : Canal +, AXA, Galeries Lafayette et Oracle.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Le nudge, une révolution ?

Le nudge : une réponse face à un constat sur nos prises de décision Des recherches à la croisée entre la psychologie et l’économie comportementale ont démontré que nos choix n’étaient pas basés sur des éléments rationnels. Bien que nous ayons connaissance d’une information, cela n’est pas suffisant pour nous inciter à prendre la bonne […]
Lire la suite...

Commentaires 1

Comment relever le pari de sa transformation digitale ? (3/3)

Comment réussir le challenge de la transformation digitale ? La clé de succès est d’évoluer vers une VRAIE culture digitale, fondée sur : L’intelligence collective (cf billet précédent, retour d’expérience La Poste) L’Open Innovation (L’open innovation est un mode d’innovation basé sur le partage, la coopération entre entreprises.) La participation de chaque ASSOCIE et l’engagement de tous : Le […]
Lire la suite...

Commentaire 0

Des MOOC aux SOOC…

Ces formats de formations en ligne qui ont le vent en poupe !   La dernière tendance qui vient faire de l’ombre aux MOOC, c’est le « social learning » – appelons-le, ici, le « SOOC » pour Social Open Online Course. Connaissez-vous ce nouveau système d’apprentissage ? Va t’il prendre le pas sur les MOOC ? Réponses.    MOOC/COOC – SOOC : […]
Lire la suite...

Commentaires 2

La montée en puissance des équipes de vente par l’internalisation de la formation

La société Carador, qui compte 50 boutiques dispersées dans l’hexagone, est en pleine transformation. Sa stratégie est ambitieuse. Il s’agit d’acclimater son modèle économique, en l’état typique d’une organisation « familiale », avec celui d’une organisation « groupe » en vue d’accompagner de façon optimale le développement homogène de sa chaîne de boutiques.   Une fois établis les fondamentaux […]